Message
Dans La Suggestion de la Semaine, on fourre notre bras au fond du tiroir de la rédaction pour vous conseiller des bidules et des machins susceptibles d'attiser votre curiosité et de vous donner de quoi avoir l'air intéressant devant vos amis à l'apéro.

Jeux, films, documentaires ou œuvres plus obscures, c'est ici qu'on pourra se permettre de parler d'autre chose que des FPS, en attendant la nouvelle version du site où on fera des vidéos commentées sur les jeux Nintendo et où Squeezie sera invité dans nos locaux pour inaugurer notre rachat par Bolloré®.

Comme pour toute chose, on aime classer les jeux vidéo en genres et en sous-genres. Pour ces derniers, c'est un peu comme en musique, on ne sait pas trop si c'est une blague ou si c'est vraiment pertinent. Walking Simulator ? Run'n'Gun ? Multiplayer Online Battle Arena ? Certains sous-genres ont même leur sous-sous-genres. Prenez les Character Action Games, successeurs des beat-em-all, il existe une sous-catégorie, mon petit para

Lire toute la news sur Nofrag.com...
L'expression CUHRAYZEE vient de DMC3 parce que le perso sort des Crazy (avec l'accent japonais qui va bien) à la fin de certains combos.

Voilà, c'était la minute tout le monde s'en fout, mais fallait que ça sorte.
Kuma a dit :
L'expression CUHRAYZEE vient de DMC3 parce que le perso sort des Crazy (avec l'accent japonais qui va bien) à la fin de certains combos.

Voilà, c'était la minute tout le monde s'en fout, mais fallait que ça sorte.
Si si c'est important. Je parlais juste de la façon de l'épeler quand je dis que ça vient de 4Chan.
La vidéo de DMC 4 est vraiment impressionnante et plaisante à voir.
Killer is Dead a aussi un système de combo ultra chaud, et en mode Nightmare c'est impossible à part en connaissant par coeur toutes les combinaisons et en train hard le jeu
Je conseille d'ailleurs à tout le monde Furi. Bien qu'on s'approche plus du bullet hell à certains moments et que le perso ne puisse ni sauter ni faire des gros combos, ça reste un très bon jeu indé français nerveux et difficile.
Même si Killer Is Dead et Furi ne sont pas des jeux CUHRAYZEE, ils restent en effet excellents.
Pourquoi KILLER IS DEAD n'est pas CUHRAYZEE ?
Je demande juste par curiosité, c'est pas une remarque...
Le reboot de DMC est vraiment cool pourtant. Il reprend les mécaniques des précédents dont le Devil Bringer.

Son principal défaut c'est surtout de ne pas avoir une DA pour otakus de merde.
ARIZE a dit :
Pourquoi KILLER IS DEAD n'est pas CUHRAYZEE ?
Je demande juste par curiosité, c'est pas une remarque...
Le jeu manque de profondeur, c'est la chose difficile avec la définition, c'est que la plupart du temps on a du mal à voir la différence. Dans Killer Is Dead il y a peu de techniques évoluées. Le maniement du personnage principal est aussi pas mal rigide. J'ai conscience que ça peut être con comme dénomination (d'autant plus que j'ai préféré joué à Killer Is Dead ou à Furi plutôt qu'aux Viewtiful Joe par exemple), mais c'est comme ça.

Pour DmC voir ce que j'ai écrit dans l'article.
Ok, merci.
Personnellement je me rends compte que c'est l'une des grosses lignes de fractures qui peuvent exister entre deux personnes qui aiment les jeux vidéos mais en fait n'aiment pas la même chose. Maitriser le gameplay d'un jeu fait pour qu'on puisse quasi tous atteindre cette maitire avec du temps (qui n'est en outre quasi jamais mesuré), ce n'est pas seulement que ça ne me passionne pas: ça me révulse, c'est un peu comme de m'imaginer faire un puzzle ou des mots croisés, j'ai le sentiment de devenir stupide dans l'exercice. Je sais que si je veux, je vais y arriver, alors s'il n'y a que ça comme finalité, ça semble l'équivalent de jeter du cerveau et du temps à la poubelle.

Pourtant je ne suis pas ennemi du gameplay, tant qu'il est intégré avec le reste du contenu du jeu d'une façon qui fait sens. L'archétype de ce genre de situation c'est Hot Line Miami, ou le rythme des respawns joue avec l'esthétique du jeu et sa musique pour créer un état de trans qui à sont tour joue avec la manière de suivre l'histoire et l'humeur générale.

Ou bien il faut un contexte compétitif. Battre des compétiteurs est incertain, il y a donc un challenge et la victoire peut être savourée. Mais maitriser à fond un jeu solo, sans même un ladder en ligne, c'est un peu l'équivalent de terminer une tour Eiffel en alumette : une bonne raison de se pendre.

Je comprends que des tas de gens aiment le gameplay pour le gameplay. Je me rends compte que j'ai passé une vie entière à leur coté à aimer beaucoup des mêmes choses, mais pas pour les mêmes raisons. Je me demande combien sont plutôt de ma sensibilité.
Ce qui compte c'est la satisfaction d'arriver à faire ça, couplé à l'esthétisme du jeu, ses animations et sa musique (ce qui fait que ça a un sens au dela de l'exploit) ça rend le tout jouissif, une impression de puissance et de maitrise assez grisante, un peu comme apprendre à jouer d'un instrument de musique. À la façon d'un mandala bouddhiste, ce qui compte c'est le faire, pas le résultat.
Je pense que c'est la même chose pour les speedrunners. Parmis les meilleurs dans l'exercice il y en a un paquet qui sont musiciens: leur délire c'est de maitriser l'instrument qu'ils ont dans les mains, que ce soit une guitare ou un jeu via un pad/clavier/souris.
Ah, les jeux CUHRAYZEE, c'est NICERUUU !
Bon article, les vidéo sont effectivement bien cool.
Pedrodactyl a dit :
un peu comme apprendre à jouer d'un instrument de musique.
Mais justement, le temps est tellement mieux dépensé à jouer d'un instrument de musique : après on peut en jouer pour les autres.

Ceci dit je peux comprendre le coté plus grisant du défouloir quand il requiert de la maestria technique.
Je rejoins kirthgersen. Je n'ai pas pris de plaisir à jouer à Rising ou Bayonetta. Du coup, j'en garde pas forcement de bons souvenirs et n'y rejouerai jamais.
Surement parce que je n'ai aucun talent musical.
Après là je discute de niveau de maestria nécessaire pour faire les choses que j'ai posté en vidéo. Tous ces jeux en mode normal n'ont rien de difficile et peuvent très bien être appréciés normalement.
Pedrodactyl a dit :
Après là je discute de niveau de maestria nécessaire pour faire les choses que j'ai posté en vidéo. Tous ces jeux en mode normal n'ont rien de difficile et peuvent très bien être appréciés normalement.
C'est surtout flagrant dans la vidéo de DMC : c'est clairement une chorégraphie millimètrée, surtout avec les espèces de "Taunt" effectués en guise d'esquives / cancel.
Je crois que c'est pour cela que j'ai aimé le reboot the DMC et pas les anciens. Je ne suis pas fait pour ce type de jeu je me contente d'un gameplay efficace (direct et simple sans etre simpliste), d'une naration de qualité et d'une bonne finition (gfx, musique, animation, lvl etc.).
Metal Gear était très cool mais Ninja Gaiden II... Ce jeu est hors norme, aucun autre jeu ne m'a donné autant de satisfaction pour l'avoir fini.

Je regrette tout les jours que ce soit une exclu console.