Message
Si le mot "e-sport" (et pas esport, isport ou hispeaurte) est entré dans le dictionnaire en mai dernier, ce n'est pas pour autant que la discipline est entrée dans les moeurs de chacun. Allez-y, tentez l'expérience : au prochain repas de famille, essayez de parler de la finale de la Dreamhack avec Tata Monique et observez son visage se décomposer au fil de votre explication.

Pour éviter ces moments de malaise légendaires, Arte a réalisé une série de mini-reportages sur le sujet en collaboration avec Bigger Than Fiction, intitulée "L'eSport fait vivre". En s'adressant à la fois à un public de néophytes et aux joueurs, ils cherchent à présenter la scène e-sport au grand public en profitant de l'IEM Katowice de CS:GO. Bon, si vous nous lisez, vous n'y apprendrez certainement pas grand chose mais tout de même, la série a le mérite d'aborder de traiter la chose sous des angles intéressants : la médecine, le business, le game design ou encore l'aspect juridique.

Ils ont également fait

Lire toute la news sur Nofrag.com...
drloser-l-espoir-fait-vivre-l-esport-fait-rire.jpg
bonne série de docus, bien foutue et intéressante, comme souvent avec arte.

je ne consomme quasiment pas d'esport, mais une question me taraude depuis longtemps :
pourquoi séparer les compétitions féminines et masculines ? (la question est vite fait abordée dans l'épisode 8, mais je trouve leur arguments un peu légers).

est ce le cas dans les compétitions d'échecs, backgammon ou de belote ?

j'avais vu un interview d'une joueuse pro de CSGO qui disait qu'à chaque fois qu'elles s'entrainaient avec leur homologues masculins elles se faisaient rouler dessus. mais pourquoi bordel ? j'ai du mal à croire qu'elles ont le poignet moins puissant...

à une époque ou l'on veut tendre vers l'égalité des sexes, les séparer dans un domaine ou à fortiori ils pourraient être égaux, je trouve ça vraiment débile.
Peut-être parce qu'il y a beaucoup plus de mecs qui jouent à ce genre de jeux ? Et du coup statistiquement les meilleurs mecs sont plus fort que les meilleures filles.
Il y'a un parallèle a faire avec les échecs, ou il y'a très peu de joueuses a haut niveau comparé aux joueurs masculin, principalement du au fait qu'il y'a beaucoup plus d'hommes qui participent aux compétitions d'échec.

https://phys.org/news/2009-01-men-higher-women-chess-biological.html#jCp

Si tu y réfléchis bien, les joueurs pro dans l'e-sport représentent déjà une minorité minuscule des joueurs de jeu vidéo. Si tu prend CSGO comme exemple, il y'a en moyenne 400 000 joueurs en ligne a tout moment sur le jeu, sur ces 400 000 joueurs, il doit y'avoir une 40 aine de pros a tout casser (et je pense être généreux la, il y'en a genre 200 au total), devenir pro dans l'e-sport est pratiquement impossible pour le moment, il faut énormément de chance.

A cela tu rajoute le fait que les femmes sont en minorité sur les jeux vidéo a la base, encore plus en minorité sur les FPS, et encore plus une minorité en ligne (sur les jeux), et la tu peut commencer a te dire que le nombre de joueuses suffisamment talentueuses pour atteindre un niveau semi-pro/pro est minuscule, et encore moindre pour le top.

A cela s'ajoute certains facteurs sociologiques (sexisme etc) et aussi le fait que certaines joueuses refusent de rejoindre les compétitions masculines (je me rappelle d'une joueuse pro qui disait préférer jouer contre des teams féminines parce que c'est facile de gagner et qu'elles sont deja super bien payées) et ça devrait te donner une idée de la raison.
Entre les lines up plus instable, les entrainements moins rigoureux etc (pour la grande majorité et de ce qui ressort en tout cas) c'est pas tellement surprenant.
Quelques joueuses ont réussi à faire des choses dans les jeux 1v1 (et encore c'est à relativisé) dans les jeux d'équipes c'est proche du néant.
Donc au final il y a des ligues féminines, juste pour que des filles puissent avoir leur petit truc à côté. C'est pire que mieux selon moi. Encore un endroit où c'est mieux chez dans le jeu de combats.
J'imagine que rien de les empêche de participer aux vraies compétitions, celles avec les garçons. Si ?
oufman a dit :
bonne série de docus, bien foutue et intéressante, comme souvent avec arte.

je ne consomme quasiment pas d'esport, mais une question me taraude depuis longtemps :
pourquoi séparer les compétitions féminines et masculines ? (la question est vite fait abordée dans l'épisode 8, mais je trouve leur arguments un peu légers).
Vaste débat, c'est à mes yeux pour plusieurs choses :

-------------------------------------------
tl;dr : C'est un mélange de plein de trucs qui fait que les mecs prennent ça bien plus comme un métier à temps plein, et que les filles voient plus ça comme faire du sport à un haut niveau mais qui n'est pas un métier en soit.
-------------------------------------------

1- Un mec qui joue à un jeu c'est normal, une fille c'est un peu plus tendu de le justifier (enfin, de moins en moins, mais y'a quelques années j'ai connu des filles qui mentaient à leurs amies pour ne pas dire qu'elles jouaient). Du coup imagine un fille qui dit "je passe 6 heures par jour sur Counter of Legends".

2- Suite au point 1, il y a donc beaucoup moins de filles à jouer que des mecs. Donc même si pour 500 joueurs tu as 1 joueur d'exception, ben si t'as que 500 filles (et 1.000.000 de mecs) t'en as qu'une seule qui pourra faire de la compet' avec les 2000 mecs.

3- Vu que les gamers aiment aussi les vraies femmes, (oui oui, celles qui ne sont pas légèrement pixelisées) ils ont fait des compétitions par genre pour éviter de ne voir qu'une seule fille tous les 4 ans en compétition. Parce que en scindant tu permets à plus de filles d'atteindre le niveau moyen du groupe.

4- Vu qu'on cloisonne les filles, le niveau moyen requis est moins élevé (c.f. 3), donc au final tu as moins cette envie d'avoir des réflexes à 0.2 secondes si à 0.4 secondes t'es toujours au top. (alors que de l'autre côté y'a que les gros fous qui jouent en compet' donc ils sont tous à 0.2s)

5- Et dernier point (je parle pour CS), les teams de filles s'était beaucoup moins sérieux que les mecs (maintenant ça commence à changer, que ça soit en terme de visibilité et de récompenses, coucou le football féminin), du coup y'avait pas une seule équipe qui faisait une saison entière avec la même line up. Très peu de professionnalisme à cause de l'organisation autour, du coup les mecs sont restés entre eux prenant ça bien plus au sérieux bien que certaines filles soient très douées.

et la je me sens un peu con de ne pas avoir pensé à l'explication du nombre de joueurs/joueuses tout seul...

les filles auraient donc (du manière générale du moins, et dans le domaine du jeu) un peu moins l'esprit de compétition ?
Il y a eu étude très poussé sur ce sujet, la différence de ''skill'' entre un homme et une femme, je vais voir si je trouve un lien.

En tout cas pour CS c'est 2 compétitions séparé de la même façon que pour le foot ou autre sport...
Le "skill", comme dans tous les domaines, c'est à 99% de l'entrainement, dixit la la règle des 10 000 heures.
Suuldam, je pense qu'il y a aussi un gros coté social de gens qui ne veuelnt tout simplement pas jouer ensemble.


C'est pas rare des voir des types ne pas vouloir jouer avec des gonzesse car "les filles c'est nul au jeu" ou de voir des fille refuser de jouer contre (ou avec) des gars car "les hommes sont des agresseurs et on est pas en sécurité avec eux".

Dans le milieu du jeu de société, c'est flagrant, ce genre de conneries
J'avais lu une interview d'une joueuse qui expliquait la différence de niveau par la capacité à se focaliser sur une tâche de manière prolongée, qui serait réduite pour les femmes. Impliquant que là ou les hommes peuvent jouer pendant 10 heures d'affilés, les femmes, elles, ont besoin de varier.

Sur CS, il n'y a aucune différenciation. Les femmes peuvent très bien jouer contre les hommes si elles le souhaitent, mais elles sont beaucoup trop nulles. Sur CS:GO, ce sont purement des équipes marketing, juste là pour afficher des sponsors et faire du communautaire.
Zanmi a dit :
Sur CS, il n'y a aucune différenciation. Les femmes peuvent très bien jouer contre les hommes si elles le souhaitent, mais elles sont beaucoup trop nulles. Sur CS:GO, ce sont purement des équipes marketing, juste là pour afficher des sponsors et faire du communautaire.
Euh, euh, euh, t'as déjà joué contre le top féminin ? Parce que moi oui, et t'as déjà eut des tops masculins en face de toi ? Parce que je peux te promettre un truc, c'est pas que les femmes sont nulles, loin de là, certaines m'ont complétement décalqué alors qu'en aim j'étais une bête. Le seul qui m'ai laissé sur le cul en aim, c'était KennyS sur un petit serveur de DM au sniper, on finissait quasiment tous les rounds en 1v1, il était d'une violence (je l'ai croisé quelques fois).

Il y a surtout la différence d'expérience. Là ou les mecs sont supers carrés et ont des strats rodées (parce qu'ils sont sur les jeux depuis super longtemps), les filles, elles, commencent à monter sur ce point. (Ceci est la différence entre un joueur pro et une joueuse pro, et la différence entre le top et le subtop masculin. Certains mecs du subtop sont des fous furieux de l'aim, mais en terme de strats c'est pas ça, les mecs se mangent des trucs complétement sales, uniquement parce que les mecs en face sont trop trop rodés, je parle de vécu.)

En terme d'aim pur, les meilleurs restent une poignée de mecs, mais le top des filles n'a rien à envier à 99% des joueurs masculins de compétition.

Pour les strats c'est différent, le fait que les équipes n'arrivent à pas garder leur roster une saison n'aide pas, et si à ça on rajoute le côté "jeune" de la compét' féminine on comprends mieux la différence.

Malheureusement, les stéréotyopes de genre ont la dent dure dans le monde de l'e-sport, suffit de voir sur les sites spécialisés (coucou vakarm et tous les tocards qui trash-talkent alors qu'ils sont nova 2) comment certains gros noobs ne peuvent pas s'empêcher de critiquer le skill de personnes qu'ils n'ont jamais eut en face.

@Wonse : Effectivement, c'est aussi une attitude qui existe, dans mon ancienne équipe on était deux joueurs à aller faire des petits mix avec du top féminin, les trois autres fallait même pas leur en parler.

@Karpel : J'aime bien l'article y'a beaucoup de vrai dans l'idée que l'on est maître que passé 10.000 heures, je pense surtout en fait que l'on est maître quand tes actions sont quasiment toutes dictées par ta "muscle memory" et non par ton cerveau, et pour ç& 10.000 heures ça ne me semble pas déconnant.
Il y a longtemps lors d'une lan a Béziers quand j’étais gosses on avait réussi a faire un match contre les btb.girl (les btb.mec a l'époque c'était quand même pas des manches) et nous on était simplement des jeunes noob a leur première lan. Les btb girls sont venu gentillement nous proposer un match amicale avant que les qualifs commencent, leur niveau était pourrave puisqu'on les a battues alors qu'on s'est fait sortir dès les premières qualifs (autrement dit on était nul)

Maintenant la scène cs a énormément évolué et c'est énormément démocratisé et si certaine critiques qu'on peut lire ici sont a mon avis correct quand cs était encore en 1.5/1.6 je rejoindrais l'avis de Suuldam pour la scene esport actuel meme si je dois avouer je ne regarde et ne m’intéresse plus du tout a ca.
Suuldam, tu sembles contredire zanmi, mais tu dis grosso modo la même chose que lui : les filles ne jouent pas encore assez bien pour jouer dans les compétitions mixtes. Leurs strats sont inférieures, elles visent moins bien et elles gèrent moins bien leurs équipes. Je te cite :
Là ou les mecs sont supers carrés et ont des strats rodées, les filles, elles, commencent à monter sur ce point.
En terme d'aim pur, les meilleurs restent une poignée de mecs
Les équipes n'arrivent à pas garder leur roster une saison n'aide pas
Après, c'est sûr que quand Zanmi écrit qu'"elles sont trop nulles", ça peut être mal interprété. Il aurait dû préciser "pour jouer dans des compétitions mixtes".
drloser a dit :
Suuldam, tu sembles contredire zanmi, mais tu dis grosso modo la même chose que Zanmi : les filles ne jouent pas encore assez bien pour jouer dans les compétitions mixtes. Leurs strats sont inférieures, elles visent moins bien et elles gèrent moins bien leurs équipes. Je te cite :
Là ou les mecs sont supers carrés et ont des strats rodées, les filles, elles, commencent à monter sur ce point.
En terme d'aim pur, les meilleurs restent une poignée de mecs
Les équipes n'arrivent à pas garder leur roster une saison n'aide pas
Je ne dis pas que les mecs ne sont pas globalement meilleurs que les filles, ça serait hypocrite, je dis juste que dire : "Sur CS, il n'y a aucune différenciation. Les femmes peuvent très bien jouer contre les hommes si elles le souhaitent, mais elles sont beaucoup trop nulles."

C'est un peu violent, surtout venant de la part d'un mec qui doit avoir des réflexes supérieurs à 1 seconde et qui se croit doué parce qu'il a un skin de Karambit, désolé de vous l'apprendre mais skin < skill.

Faut pas tout mélanger, je fais comprendre que certaines filles sont juste supra douées, et toutes les mettre dans le même panier c'est à mon avis assez débile comme mentalité.

Edit: en plus tu édites ton message quand j'écris le miens. Elles ne sont pas trop nulles pour jouer en mixte, elles sont juste mal encadrées, nuance. Va faire faire un vrai bootcamp de 1 mois comme ça se fait chez les mecs aux meilleurs filles sur CS et envoies les en compétition, tu verras si elles vont pas rouler certains tops masculins.
Suuldam a dit :
C'est un peu violent, surtout venant de la part d'un mec qui doit avoir des réflexes supérieurs à 1 seconde et qui se croit doué parce qu'il a un skin de Karambit, désolé de vous l'apprendre mais skin < skill.
Après le procès d'intention, c'est parti pour les attaques personnelles. Franchement, tu t'excites tout seul, car tu ne te rends même pas compte que le gars que tu contredis (et qu'à présent tu traînes dans la boue) est très certainement d'accord avec toi. C'est un peu dommage de lui prêter les pires intention au monde, de le traiter de low et de gros abruti qui pense qu'un skin aide à viser. Mais bon........... C'est votre problème après tout :-D
On dirait une fille qui fait du drame pour rien. Il est surement nul.
drloser a dit :
bla
My bad, je reconnais que l'attaque au skill c'était pas forcément le must.

@Zanmi : Sorry, mais je reste convaincu que ta phrase n'était pas des plus correctes. Elle me fais penser à certaines discussions sur vakarm de mecs qui malgré le fait qu'ils passaient 6h par jour sur le jeu étaient mauvais et aller critiquer n'importe quelle joueuse juste parce que ce sont des gros frustrés de voir une fille faire mieux qu'eux.
Du coup ouais, pour avoir joué avec certaines filles qui faisaient de la compétition, dire "elles sont trop nulles" alors que certaines roulent sur 99,9% de la population d'ici, je trouve ça débile.

@Pedro: Bien essayé.
Bon, je vais faire fi des attaques personnelles sur mon skill présumé et mon FN karambit slaughter, j'ai moi même aussi beaucoup d'expérience sur le sujet comme tu as l'air d'en avoir.

Ma phrase était peut être violente, mais reste véridique. Rien n'empêche les équipes féminines de venir se confronter aux hommes (le contraire étant faux, les hommes ne peuvent pas participer aux tournois femmes). Elles choisissent pour la plupart, d'elles même de rester dans ces compétitions ingrates.
Si elles ne veulent pas se confronter aux meilleurs joueurs, comment peuvent elles prétendre vouloir progresser ? La réponse est, elles ne veulent pas, la plupart préférant le confort d'un salaire et d'un cashprize quasiment garantie entre 3 teams qui se disputent les mêmes places à chaque tournoi. Elles gagnent probablement plus que certaines équipes masculines grâce à tout cela.
Et donc, elles sont nulles et elles le restent. Pas comparer à moi (?!), mais au reste de la scène pro. Tout ceci peut être imputé à plein de facteurs, comme celui que j'ai évoqué dans mon premier post, qu'elles jouent simplement moins et ne souhaitent/peuvent pas s'investir comme les hommes le feraient.
Ton excuse de l'expérience, est au mieux bancale imho. L'ESWC faisait déjà des tournois pour femmes en 2003. Depuis aussi longtemps que je joue et suis la scène CS, j'ai vu des nanas y jouer.

Je terminerai avant que l'on m'agresse en spécifiant que je ne me considère pas meilleur qu'elles, que certaines me défonceraient probablement, que je ne déteste pas les femmes, que je ne suis pas fasciste et que KennyS est un homme.

Pour ceux qui ne savent pas à quel point la différence est énorme; https://youtu.be/57URXlu-A4w?t=8s

edit: et pour "Sur CS, il n'y a aucune différenciation. Les femmes peuvent très bien jouer contre les hommes si elles le souhaitent, mais elles sont beaucoup trop nulles." Je répondais à dr.loser qui demandait si elles pouvaient participer aux vraies compétitions. Elles peuvent.

edit2: en fait Suuldam j'ai relu ton premier post, on dit exactement la même chose.
Je sais pour KennyS hein, je disais juste que de manière globale, y'a une personne qui m'a fait manger mes dents, lui, histoire de dire qu'effectivement certains monstres du top masculin sont juste complètements sales.

Par contre j'approuve, elles ne sont pas nulles, elles manquent de motivation pour un bon nombre pour aller chercher les tops masculins alors que certaines le pourrait.

Et l'expérience, c'est plus que valable, t'as vu les dinosaures qui sont dans le top masculin ? Dans le top féminin ça tourne (je ne sais pas pour l'heure actuelle, mais y'a trois / quatre ans c'était le cas) énormément, du coup y'a beaucoup moins d'expérience, elles ne connaissent pas 150 strats par bomb site sur le bout des doigts etc.

C'est pas parce que la scène est là depuis longtemps qu'elle est rodée.

Edit : @Zanmi : Je te dis, c'est le fait de dire "elles sont trop nulles", je l'ai trop lu sur vakarm et quand je suis ici je m'attends à mieux et du coup des fois je m'enflamme vite. Mea culpa.

Edit2 : Pour les fails, va voir les compétitions chinoise / coréennes, j'ai vu quand même un CT sur de_nuke qui se fait bloquer dans la porte du toxik par un T (bombe posée). Le gars se prends la porte et panique, il a fait n'importe quoi.