Counter-Strike: Global Offensive aussi efficace que NoFrag quand il s'agit de bannir

Commentez les news de Nofrag.
Répondre

Message par nounoursss » 07 janv. 2019, 18:34

Lire la suite  Lire l'article complet

Entre 609,373 et 611,492, c'est le nombre de Vacbans au mois de décembre dernier après le passage en free to play de CS:GO. Ce n'est pas le seul chiffre impressionnant, puisque depuis son passage dans le domaine gratuit, la popularité du titre a aussi augmenté, passant d'environ 450 000 à 650 000 joueurs journaliers. Ce n'est donc pas une surprise si cela s'accompagne d'une hausse de l'utilisation du banhammer. Il est évident que Valve semble s'inspirer de la politique de NoFrag, fiers de notre moyenne de 349 bannissements journaliers pour diverses raisons évidentes : insultes, avis différents de la ligne du parti ...

Message par G-UNIT » 07 janv. 2019, 18:59

C'est quand ils veulent pour la version TF2.
A titre d'exemple, j'ai croisé 1 voir 2 cheaters par jour pour novembre et décembre.

Message par rory » 07 janv. 2019, 21:17

petite précision: vacnet ne bannit personne automatiquement, il envoie directement en overwatch tous les aimbotter qu'il a détecté (vacnet passe en revue un nombre impressionnant de données à la seconde pour chaque joueur !)

C'est pour ça que 90 % de mes overwatch depuis quelques mois sont des aimbot ou spinbot.
Le reste c'est joe ou bill avec son wallhack "habituel" qui fait style qu'il en rien à battre ou qui fait style "je vais bien le cacher" mais bon en 8 rounds c'est forcément spotté à un moment ou un autre.Et de temps en temps il y a"legit boy on fire" mais c'est devenu très rare depuis vacnet.

Un conseil: arrêtez le casual c'est bourré de cheaters (et depuis le free to play c'est encore pire).

Et si vous voulez vraiment limiter la casse mais que vous kiffez csgo et que vous voulez jouer du 5vs5 beaucoup plus honnête, oubliez le matchmaking de csgo et prenez un abo face it (30 euros l'année en supporter, un peu plus en prémium) et vous jouerez sur des serveurs 128 tick, avec un anticheat client très intrusif obligatoire utilisé dans quasi toutes les ligues csgo.

Message par SOAP » 07 janv. 2019, 21:46

petite précision:
Putain mais de quoi il parle ?

Message par rory » 08 janv. 2019, 15:12

SOAP a écrit :
petite précision:
Putain mais de quoi il parle ?
ahhhhhhhhhh toi pas connaitre dialecte cs go !
ahhhhhhhhhhh

Message par Nop » 08 janv. 2019, 15:58

C'est quand même fou qu'en 2019 et après nous avoir bassiné avec leur IA à la mord moi le nœud qu'une grosse compagnie comme valve qui passe leur jeu en "gratuit" n'est pas capable de gicler automatiquement un spin botter quand le programme tourne en tache de fond lorsque il lance une partie et par la suite de ne pas bloquer la machine via un ban hardware ID.

Car une fois la partie lancée le cheater va faire chier tout le monde même si par la suite il va être kick au bout de quelques rounds, c'est pas drôle un 4vs5 et si tu quitte la partie tu te retrouve ban temporairement. Le cheater lui s'en cogne car une fois banni il va juste créer un autre compte et recommencer. Quand au gens qui visionnent les partie d'overwatch je pense qu'enchainer 10 spinbotters d'affilé c'est loin d'être fun.

Message par PanzerIV » 09 janv. 2019, 23:45

Le jeu était déjà pas chère et pratiquement gratuit... tout le monde l'avait déjà, et là le pic de nouveau joueur c'est juste les cheater que ça l'a amené. Déjà j'aimais pas tant le jeu, là ils viennent de me perdre complètement et de tuer leur jeu. Jouer contre des cheater c'est encore pire que contre des bots.

Répondre

Counter-Strike: Global Offensive aussi efficace que NoFrag quand il s'agit de bannir